Conseil municipal du 6 mars 2015

Emplois et travaux au conseil municipal

La première question à l'ordre du jour concerne les travaux en cours :

            Les aménagements du nouveau magasin PULSAT sur la nouvelle zone commerciale, route de Cheppy, sont engagés et la commune espère qu'ils seront terminés début mai. Leur coût total s'élève à 47 000 €.

            Les travaux de rénovation des HLM des Petits Courtis, dont le taux de remplissage est excellent doivent enfin commencer. Une réunion est prévue le 24 mars en mairie.

        Une entreprise locale rénove actuellement la toiture du musée très sensible aux fuites. Parallèlement, de nombreuses vitrines vont être repeintes. Cependant le conseil souhaite équilibrer le budget musée.

            Au camping, le réseau électrique va être amélioré pour la somme de 12 000 € afin d'éviter les désagréments de la saison précédente et donner toute satisfaction aux campeurs.

           Au terrain de foot, vestiaires et modules ont été rénovés afin d'accueillir dignement les joueurs et éventuellement les scolaires. La rénovation se monte à 33 000 €.

           Par sécurité, la route des bois, direction la Marne, va être élaguée pour éviter au maximum la chute des branches.

           Un devis de 33 000 € pour l'aménagement de l'allée piétonne a été présenté mais le maire regrette amèrement que, ni la Région, ni le Conseil général ne subventionnent le projet.

La deuxième question abordée concerne les impôts 2015. Le maire rappelle que la dotation de l'Etat diminue de 15 000 € et que pour compenser, il faudrait augmenter les impôts de 6%. Finalement c'est 1% qui a été retenu mais il faudra serrer les dépenses, ce qui n'est pas toujours facile.

La troisième question concerne les emplois productifs. Les créations de petites entreprises suit son cours. Cinq sont en voie d'installation dont l'ouverture réelle à ce jour de l'espace funéraire CALME. Pour les autres, les autorisations arrivent mais quel parcours du combattant ! Le conseil, dans la limite de son budget, va soigner l'image de Varennes qui est un beau bourg traversé par l'Aire et qui a été reconstruit agréablement après la première guerre mondiale.

La quatrième question porte sur le renouvellement du bail de chasse des 477 hectares de forêt communale. Le lot sera attribué aux chasseurs locaux sortants au prix de 20 € l'hectare.

 

Avant de clore la réunion, le maire déplore une nouvelle fois la lourdeur administrative, l'accumulation des normes et l'abandon de la Ruralité. Les regroupements ne changeront rien au problème, contrairement à ce que croit la bien pensance à la mode actuelle.

Date de dernière mise à jour : lundi, 09 Mars 2015