Grippe aviaire

arrêté ministériel du 04/12/2023 - élévation du risque IAHP

Arrete ministeriel 25 09 2023 mesures iahpArrete ministeriel 25 09 2023 mesures iahp (259.61 Ko)

Arrete ministeriel 04 12 2023 elevation du niveau de risque iahpArrete ministeriel 04 12 2023 elevation du niveau de risque iahp (136.81 Ko)

 

à Mesdames et Messieurs les Maires des communes de la Meuse,


En date du 5 décembre 2023, en raison de plusieurs foyers d'influenza aviaire hautement pathogène détectés dans le Morbihan et dans la Somme, le niveau de risque lié à l'influenza aviaire a été qualifié "d'élevé" par l'arrêté ministériel joint au présent courriel. Cette actualité sanitaire maintient la prise en charge déjà énoncée dans notre précédent courriel.

En revanche, cette élévation du niveau de risque implique en plus :
- La mise sous filet ou en claustration des volailles et oiseaux pour les professionnels comme pour les particuliers dans l'ensemble des communes de la Meuse (art. 16 et 17 de l'arrêté du 25/09/2023 joint) ;
- L'interdiction des rassemblements d'oiseaux dans l'ensemble des communes de la Meuse (sauf oiseaux maintenus captifs et ceux listés en annexe de l'arrêté du 25/09/2023, voir art. 18 dudit arrêté ) ;
- La restriction d'utilisation des appelants pour la chasse au gibier d'eau, selon le nombre détenu (art. 19 de l'arrêté du 25/09/2023) et l'interdiction de lâcher de gibier à plumes de la famille des Anatidés (art. 20 de l'arrêté du 25/09/2023).

A ce jour, il n'y a pas de cas confirmé qui concerne un élevage dans le département de la Meuse.

Les autres mesures, déjà indiquées dans un précédent message, restent toujours d'actualité.


 
Dr. Vét. Édouard GENDRIN
Chef du service Santé, Protection Animale et Environnement
Personne ressource "pharmacie vétérinaire"
DDETSPP 55

11, rue Jeanne d'Arc CS 50612 55013 BAR-LE-DUC cedex
Tel : 03 29 77 42 25
www.agriculture.gouv.fr

Marianne DDETSPP 55
PRÉFET
DE LA MEUSE
liberté, égalité, fraternité

 
 

Passage du niveau négligeable au niveau modéré concernant l'influenza aviaire au 28/11/2023

Elevation du niveau de risque au regard de l influenza aviaire hautement pathogene 1 1Elevation du niveau de risque au regard de l influenza aviaire hautement pathogene 1 1 (1.1 Mo)

Le niveau de risque lié à l'influenza aviaire est passé du niveau négligeable au niveau modéré en date du 28/11/2023 (arrêté du 24/11/2023 paru au JO le 28/11/2023 en PJ). Les données sanitaires actuellement disponibles confortent le besoin de renforcer les différentes mesures que ce niveau de risque implique. En effet, quatre cadavres de grues cendrées mortes de grippe aviaire ont été récemment découverts dans le secteur de BOUCONVILLE-SUR-MADT (proximité du Lac de Madine). Outre ces grues trouvées infectées en Meuse, nous avons eu confirmation d'autres grues cendrées contaminées en Camargue ainsi que d'un goéland argenté dans le Morbihan. A quelques kilomètres de ce goéland, le premier foyer en élevage de cet automne a été confirmé aujourd'hui, toujours dans le Morbihan. Il s'agit d'un élevage de dindes dont les mesures de gestion ont été engagées immédiatement.

Cette élévation du niveau de risque implique une vigilance accrue de la part des détenteurs d'oiseaux, professionnels comme particuliers. A cet effet, la réglementation (arrêté du 25/09/2023) exige la mise en œuvre immédiate de mesures de prévention et de biosécurité renforcées par les acteurs professionnels, en particulier :
·         La mise à l'abri pour toutes les volailles dans les zones à risque particulier (ZRP), dont vous trouverez la liste en PJ ;
·         Le bâchage des véhicules transportant des palmipèdes ;
·         Des restrictions concernant le transport et l’utilisation d’oiseaux appelants (chasse) ;
·         Des restrictions concernant les rassemblements de volailles et d’oiseaux captifs.

C-joint, dans le lien suivant, des outils de communication à destination du grand public :
https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

Les administrés concernés et détenteurs d'animaux de basse-cour sont priés de se faire connaître de l'administration (Mairie), à des fins de recensement, par le biais du portail MesDémarches, en les invitant à remplir le cerfa N° 15472*02 (voir PJ).


La prise en charge des animaux sauvages trouvés malades ou morts est assurée par l'Office Français de la Biodiversité : en cas de découverte de cette nature, nos services doivent préalablement en être informés par le biais de l'adresse courriel suivante : ddetspp-animal-environnement@meuse.gouv.fr.

Les services se tiennent en outre à disposition pour toute interrogation à ce sujet.


 

Dr. Vét. Édouard GENDRIN
Chef du service Santé, Protection Animale et Environnement
Personne ressource "pharmacie vétérinaire"
DDETSPP 55

11, rue Jeanne d'Arc CS 50612 55013 BAR-LE-DUC cedex
Tel : 03 29 77 42 25
www.agriculture.gouv.fr

Marianne DDETSPP 55
PRÉFET
DE LA MEUSE
liberté, égalité, fraternité
 



Nous vous rappelons que toute mortalité d’oiseaux sauvages, sans cause évidente, doit être signalée à la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations par courriel à l’adresse ddetspp-animal-environnement@meuse.gouv.fr, qui organisera la prise en charge des oiseaux.

Nous vous remercions de ne pas contacter directement l’Office Français de la Biodiversité (OFB).

 

Dr. Vét. Édouard GENDRIN
Chef du service Santé, Protection Animale et Environnement
Personne ressource "pharmacie vétérinaire"
DDETSPP 55

11, rue Jeanne d'Arc CS 50612 55013 BAR-LE-DUC cedex
Tel : 03 29 77 42 25
www.agriculture.gouv.fr

Marianne DDETSPP 55
PRÉFET
DE LA MEUSE
liberté, égalité, fraternité

 

 
 

Abaissement du niveau de risque Aviaire

Joe 20230711 0159 0014Joe 20230711 0159 0014 (138.8 Ko)

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire du virus de l'influenza aviaire dans l'avifaune sauvage, l'absence de migration saisonnière et la stabilisation de la situation épidémiologique dans l'avifaune sauvage des pays voisins, le niveau de risque qui était qualifié de « modéré » est passé à « négligeable » sur l’ensemble du territoire métropolitain par arrêté du Ministre en charge de l'Agriculture le 07 juillet 2023, publié le 11 juillet 2023 au Journal Officiel (cf pièce jointe).

La claustration et la mise à l'abri des volailles ne sont donc plus requises, y compris dans les zones à risque particulier.

Les rassemblements de volailles sont à nouveau autorisés et toutes les restrictions liées aux activités cynégétiques sont levées.


Néanmoins, il convient toujours de respecter en toutes circonstances les règles de biosécurité et de rester vigilants, afin de prévenir tout risque d'introduction et de propagation de l'influenza aviaire.
 


 
 
 

dépliant d'information GRIPPES AVIAIRES et les bons réflexes à adopter en cas d'exposition

Republique_Francaise_RVB

 

 

logo-sante-publique-france

Santé publique France publie un dépliant d'information sur les grippes aviaire et porcine et les bons réflexes à adopter en cas d'exposition

 

 

Depuis octobre 2021, une épizootie (épidémie qui touche des animaux) dévastatrice d'influenza aviaire hautement pathogène touche de nombreuses espèces d'oiseaux sauvages et domestiques sur la quasi-totalité des continents, y compris en France. Les virus responsables de cette épizootie, très majoritairement de sous-type A(H5N1), ont également causé des infections chez une quarantaine d'espèces de mammifères sauvages et domestiques (dont des chats et des chiens) et plusieurs cas de transmission à l'homme ont été détectés récemment, sans transmission interhumaine identifiée. Par ailleurs, des virus influenza circulent tout au long de l'année chez le porc et peuvent causer des infections chez l'Homme, similaires à une grippe saisonnière.

 

Cette situation augmente le risque d'émergence d'un nouveau virus influenza mieux adapté à l'homme et capable de transmission interhumaine, et appelle donc à une vigilance renforcée.

 

C'est pourquoi Santé publique France, en lien avec l'agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), l'Office national de la biodiversité (OFB), la Mutuelle Sociale Agricole (MSA) ainsi que les Ministères de la Santé et de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a élaboré un dépliant d'information à l'attention de toute personne potentiellement exposée à des virus influenza aviaires ou porcins.

Capture_couvdepliantGripzoon 

Ce dépliant vise à informer les personnes susceptibles d'être exposées à des animaux pouvant être infectés par ces virus, ainsi que les professionnels de santé susceptibles de prendre en charge une suspicion de grippe d'origine animale, sur les risques liés à ces virus pour la santé humaine et sur les bons réflexes à adopter lorsque l'on est exposé.

 

Nous vous invitons à le distribuer directement aux personnes exposées à des foyers d'IAHP confirmé, ou aux personnes en contact avec des oiseaux domestiques, des oiseaux sauvages, des porcs ou d'autres mammifères suspectés d'être infectés.

Vous pouvez vous procurer gratuitement des exemplaires de ce dépliant via la procédure de commande expliquée dans l'encadré ci-dessous :

Pour commander 

 

1.       Cliquez sur le bouton "Je commande le dépliant" ci-dessous

2.       Connectez-vous à votre compte ou créez en un

3.       Saisissez le code campagne : ZOONOTIQUES2023

4.       Sélectionnez le nombre de documents désirés et validez votre commande

 

Une seule commande par campagne autorisée. Commandes ouvertes jusqu'au 29/09/2023. Dans la limite des stocks disponibles.

Je commande le dépliant

Ce dépliant est également consultable et téléchargeable sur le site de Santé publique France.

Arrêté Ministériel du 26 avril 2023

Depuis le mois de mars 2023, la France a connu une forte diminution de l'apparition de nouveaux foyers IAHP sur son territoire. Elle recense, à la date du 1er mai, 315 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) en élevage depuis le 1er aout 2022.

La situation sanitaire favorable sur le territoire national  vis-à-vis de l'influenza aviaire, la diminution de l'incidence des cas dans l'avifaune sauvage et la fin des migrations permettent un rabaissement du niveau de risque.

Ainsi par arrêté du 26 avril 2023 du Ministre en charge de l'Agriculture qualifiant le niveau de risque en matière d'influenza aviaire hautement pathogène, publié le 29 avril 2023 au Journal officiel, le niveau de risque épizootique est désormais qualifié de "modéré" sur l'ensemble du territoire métropolitain. Vous trouverez cet arrêté en pièce jointe.

Ce passage en niveau de risque « modéré » impose le maintien de la mise à l’abri des volailles uniquement dans les zones à risque particulier (ZRP) définies par l'arrêté du 16 mars 2016 relatif aux niveaux de risque épizootique en raison de l'infection de l'avifaune par un virus influenza aviaire hautement pathogène et aux dispositifs associés de surveillance et de prévention chez les volailles et autres oiseaux captifs.  Vous trouverez en pièce jointe la liste des communes de Meuse concernées par ce maintien des mesures.

     En dehors des zones à risque particulier, les restrictions de mises à l'abri des volailles, de leurs déplacements et les interdictions de rassemblement d’oiseaux sont à présent levées.
La vigilance et l'application des mesures de biosécurité pour protéger les élevages de volailles restent cependant indispensables.

Liste Communes Meuse ZRP 1Liste Communes Meuse ZRP 1 (440.52 Ko)

JOE 20230429 0101 24JOE 20230429 0101 24 (135.92 Ko)

 
 

Arrêté de levée de zone de contrôle temporaire départementale

Les signalements des cas de mortalité d’oiseaux sauvages sont en très nette baisse depuis plusieurs semaines et les résultats d'analyses de recherche du virus de l'influenza aviaire effectués sur les oiseaux découverts sont négatifs depuis le 20 février 2023 dans le département de la Meuse et le 15 mars dans les départements limitrophes. 
Ces éléments indiquent une amélioration de la situation vis-à-vis de l’influenza aviaire dans l'avifaune sauvage dans le département de la Meuse, ainsi que dans l’ensemble de la région Grand-Est.

Compte tenu de l’évolution favorable de la situation, le Préfet de Meuse a décidé de lever la zone de contrôle temporaire couvrant l’ensemble des communes du département mise en place le 27 février 2023. Vous trouverez en pièce jointe l'arrêté de levée n°2023-048.

Néanmoins, il est rappelé que le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l’influenza aviaire est toujours au niveau « élevé », et ce, sur tout le territoire métropolitain par arrêté ministériel du 8 novembre 2022.

Cette situation nécessite le maintien de l'application des mesures renforcées de prévention, en particulier la mise à l’abri des volailles, pour les élevages avicoles et les basse-cours, ainsi que l’interdiction des rassemblements d’oiseaux dans toutes les communes du département.

AP 2023 048 Levée ZCT Départementale avril 2023AP 2023 048 Levée ZCT Départementale avril 2023 (206.87 Ko)

   
   
   
   
   

Date de dernière mise à jour : vendredi, 08 décembre 2023